05 February 2016

Is this necessary?

Oh dear, diacritics in danger.  The BBC reports (disdainfully refusing to employ the appropriate accents):
Suggested new spellings for more than 2,000 French words have sparked controversy.
The Academie Francaise proposed changes in 1990, including the deletion of the circumflex accent and hyphens in some words, but they were optional.
Now publishers say they will include the new spellings in schoolbooks.
France's education minister has said the changes will not culminate in the end of circumflex and that both spellings will remain correct.
La fin mince of the wedge, I believe.

As Le Monde makes clear, the circumflex will be retained in some cases:

...  la réforme ne « tue » pas vraiment l’accent circonflexe. En réalité, celui-ci serait facultatif sur les « i » et les « u », mais demeurerait sur les « a » et « o ». En outre, il resterait employé dans d’autres cas :

  • Au passé simple : nous suivîmes, nous voulûmes, nous aimâmes ; vous suivîtes, vous voulûtes, vous aimâtes…

  • À l’imparfait du subjonctif (troisième personne du singulier) : qu’il suivît, qu’il voulût, qu’il aimât…

  • Au plus-que-parfait du subjonctif : qu’il eût suivi, il eût voulu, qu’il eût aimé…

  • Lorsqu’il apporte une distinction de sens utile : dû, jeûne, mûr, sûr… Dès lors que l’enlever créerait une confusion de sens entre deux mots (« mûr » et « mur », par exemple).



So the circumflex disappears above i and u (apart from those pedants with a predilection for the imperfect and pluperfect subjunctives) but is retained for a and o.  Where is the logic in that?  And what about e?

It's all a bit of a mystery ...

 

1 comment:

Michelle Yates said...

Now days it is increasing the number of students paying for buy dissertation online. This is because they are not aware of writing perfect dissertations.